ACTUALITÉS
Samedi 03 Novembre 2018
RETOUR EN IMAGES SUR L'INAUGURATION DU MONUMENT AUX MORTS CANTONAL

 

Le Monument aux Morts cantonal, érigé place Gambetta, a été inauguré samedi, après sa restauration par Coralie Quincey et Ousmane Derme menée en septembre. Cette inauguration s'est déroulée en présence des élus de Podensac mais également avec ceux de Portets, Illats, Arbanats, Virelade...

 "Je remercie la municipalité de Podensac de m'avoir confié la restauration du monument aux morts cantonal, symbole émouvant en cette période de commémoration du centenaire de 14-18." s'est félicitée Coralie Quincey. "La restauration du monument a été réalisée en étroite collaboration avec mon ami sculpteur bronzier Ousmane Derme. Je le remercie pour son savoir-faire, sa générosité et son ouverture d'esprit. Sa présence nous renvoie à la participation des soldats originaires d'Afrique qui ont défendu la liberté pendant la Grande Guerre."

 "N'oublions pas, chaque ville et chaque village de France ont payé un lourd tribut." a expliqué quant à lui Jean-Marc Depuydt, conseiller délégué au patrimoine communal. Chaque maison a ses morts, ses veuves et ses orphelins. La grande guerre est une hécatombe qui fait disparaître une génération entière.  Barsac et Preignac en paieront le plus lourd tribut avec 85 victimes, mais également 69 Landiranais, 56 Portésiens, 49 Podensacais, 40 Céronnais, 33 Budossais, 32 Illadais, 25 Pujolais, 22 Vireladais, 18 Guillossais, 17 Arbanatais et 5 St Michelois.

Cette restauration est aussi le témoignage de notre gratitude à leur égard. Il nous appartient générations d'aujourd'hui et de demain d'entretenir nos monuments pour que perdure notre devoir de mémoire et survive notre histoire locale."

 André Pallaruelo disait, pour les anciens combattants et prisonniers, la satisfaction d’avoir été mis à contribution pour "remettre en état ce symbole de la nation qui devait retrouver son éclat pour attirer les regards". Il soulignait lui aussi le sacrifice de ceux qui sont tombés et se disait fier de porter aujourd’hui un tel héritage."

 "Pour ce centenaire de l'armistice de la Grande Guerre nous ne pouvions pas ne pas restaurer ce monument cantonal qui nous est cher et sur lequel nous nous recueillons chaque 8 mai et chaque 11 novembre." a précisé le maire Bernard Mateille. "Cette restauration est le symbole que nous devons toujours nous souvenir. Je remercie Coralie Quincey et Ousmane Derme pour leur travail. Quand vous le reverrez dites lui que la commune de Podensac lui est reconnaissante du travail qu'il a fait sur ce monument, et merci encore d'avoir relevé le défi et qui nous permet d'avoir un monument magnifique pour ce centenaire."

 "Dans ces moments mémoriels j'ai toujours une phrase qui me revient à l'esprit c'est : nous venons du passé pour tendre vers l'avenir." a conclu Hervé Gillé, conseiller départemental. "Elle nous fait penser à toujours développer la mémoire collective, c'est à dire de savoir d'où on vient et où on va. Et cette mémoire collective elle se cultive au travers de la transmission, au travers des symboles, au travers de l'historique, qui nous permet d'être abordé aujourd'hui avec la rénovation de ce bâtiment. Jean-Marc je voudrais vraiment te remercier pour le travail que tu mènes depuis de longues années pour justement remettre en perspective toute cette mémoire collective au travers du patrimoine communal, parce que c'est un outil de liaison fondamental entre les anciens habitants et les nouveaux habitants. C'est une manière aussi de faire communauté."

 

 

 

 

De gauche à droite : Robert Carsana pour Illats, Coralie Quincey, Jean-Marc Depuydt, Bernard Mateille, Didier Cazimajou pour Portets, Hervé Gillé, Daniel Dubourg pour Arbanats

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Une exposition se tiendra en Mairie du 3 au 11 novembre 2018 aux horaires habituels d'ouverture, à savoir du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30.

Cette exposition comprendra deux parties :

- La première sur la restauration du Monument,

- La seconde sur le Centenaire de 14-18. Michel Laville, président de l'association SIRIONA, présentera son travail de collecte réalisé dans le canton. Il a en effet constitué un fonds local consacré à la première guerre mondiale. Parmi ses trouvailles, il fera découvrir de nombreuses photographies sur plaques de verre prises par un photographe de guerre.