ACTUALITÉS
Samedi 03 Novembre 2018
INAUGURATION DU MONUMENT AUX MORTS CANTONAL LE 3 NOVEMBRE

Les travaux de restauration du Monument aux Morts Cantonal, situé Place Gambetta, sont maintenant achevés.

Son inauguration aura lieu le :

Samedi 3 novembre 2018 à 11 heures, devant le Monument.
 

De plus, une exposition se tiendra en Mairie du 3 au 11 novembre 2018 aux horaires habituels d'ouverture, à savoir du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h30.

Cette exposition comprendra deux parties :

- La première sur la restauration du Monument,

- La seconde sur le Centenaire de 14-18. Michel Laville, président de l'association SIRIONA, présentera son travail de collecte réalisé dans le canton. Il a en effet constitué un fonds local consacré à la première guerre mondiale. Parmi ses trouvailles, il fera découvrir de nombreuses photographies sur plaques de verre prises par un photographe de guerre.



 

 


 

Le Monument aux Morts cantonal, érigé place Gambetta en hommage aux victimes de la guerre de 1870-1871, est inauguré en octobre 1909. Dans sa première configuration, il comprend une allégorie de la France soutenant un marin mourant disposé sur le piédestal central et entouré de quatre canons. C'est en 1923 que se concrétise le projet d'agrandir le monument à la mémoire des victimes de la guerre de 1870-1871 mais aussi de 1914-1918. La statuaire de bronze sera co-financée par François Thévenot.

Le monument a été classé au titre des Monuments Historiques le 11 septembre 2014. "Notre patrimoine est la mémoire de notre commune" écrivait alors Jean-Marc Depuydt, conseiller en charge du patrimoine. "Les édifices portent en eux non seulement le témoignage de l'histoire mais également l'empreinte des hommes et des femmes qui l'ont écrite."

Ce chantier a été réalisé par Coralie Quincey et Ousmane Derme. Il a duré trois semaines, en septembre.

"Il y a eu d'abord une purge de tous les défauts, tous les encrassements, des anciens rebouchages au niveau du bronze." explique la sculptrice sur pierre Coralie Quincey, qui a réalisé la copie de la Venus au parc Chavat.

"Nous avons ensuite effectué le soudage des parties qui pouvaient être ressoudées, un masticage des parties qui ne pouvaient pas l'être. Ensuite il y a une patine d'harmonisation, suivi d'un gommage de nettoyage, un traitement antioxydant et une cire de protection. Tout ça c'est pour le bronze. Après au niveau du granit, ici c'est un granit rose de Bretagne, il y a eu un sablage basse pression, un déjointoiement et un rejointoiement, un traitement hydrofuge et une harmonisation des ragréages. Et la peinture des lettres des communes du canton inscrites sur le monument. D'après les photos d'archives les lettres étaient peintes."
  

    

  

  

   

  Article du Républicain Sud Gironde (PDF)