ACTUALITÉS
Mardi 16 Mai 2017
DESTRUCTIONS DE STATUAIRE À CHAVAT : COMMUNIQUÉ DU MAIRE




Destructions de statuaire au domaine Chavat

Communiqué de Bernard Mateille
Maire de Podensac

Le 8 mai dernier, jour de commémoration nationale, d’importantes dégradations volontaires ont été commises par trois jeunes dans l'enceinte du parc Chavat. Ces dégradations constituent un choc pour nous tous et c’est avec force et gravité que nous condamnons de tels actes.

Grâce à une alerte donnée plus tôt par des promeneurs. Ils ont été pris sur le fait en train de fracasser à coup de massette les statues du parc, dont la scène majeure ‘’Les Mystères de la vie‘’. Les auteurs de ce délit ont rapidement été interpelés par les forces de l'ordre et ont été interrogés. Les dégâts, estimés à plusieurs centaines de milliers d’euros, ont ému la population.

Devant les nombreux témoignages de soutien et de sympathie des Podensacaises et des Podensacais, face à ces actes extrêmement violents, nous tiendrons avec le conseil municipal une ligne ferme quant à la suite judiciaire donnée à ces gestes inqualifiables.

Le parc du château Chavat, classé Monument Historique et Jardin Remarquable, est l'un des joyaux inestimables de la région, rare site offrant gratuitement au public un ensemble statuaire en marbre et en bronze, dans un écrin de verdure.

Les bancs du ‘’Temple de Vénus‘’ ainsi que ‘’Les Mystères de la vie‘’ sont des œuvres originales du sculpteur italien du XIXe siècle, Ernesto Gazzeri. Podensac fait partie des rares villes dépositaires des sculptures de l’artiste, ce qui en accroît la valeur historique.

Depuis 2008, ce site, est remis en état grâce à la ténacité de Jean-Marc Depuydt, conseiller municipal délégué au patrimoine, des élus travaillant à ses côtés et des bénévoles amoureux de l'Histoire. A ces acteurs locaux, j’ajoute nos partenaires institutionnels, sans lesquels les travaux de restauration n'auraient pu voir le jour.

Ainsi, la DRAC Nouvelle-Aquitaine, la Région Nouvelle-Aquitaine, le Conseil Départemental de la Gironde, se sont-ils engagés depuis de très nombreuses années à nos côtés pour permettre à la population podensacaise et des alentours de profiter de ce lieu exceptionnel.

Une série de mesures étudiées, à l’heure actuelle par la commission patrimoine, sera mise en place rapidement.

Ce bien public classé Monument Historique, portera à jamais les stigmates de cet acte odieux. S'il porte atteinte au travail de nombreuses personnes, il n'entame en rien la volonté inébranlable des élus podensacais de poursuivre les travaux de restauration afin de continuer à transmettre à tous les valeurs d'entraide, de partage, de lien social et d'amour pour notre patrimoine.

Le 16 mai 2017 - Bernard Mateille