ACTUALITÉS
Vendredi 01 Juillet 2016
CALENDRIER ET HORAIRES DE PASSAGE DU MASCARET À PODENSAC EN JUILLET/AOÛT/SEPTEMBRE

Fête du Mascaret au port de Podensac

samedi 3 septembre 2016


 

Mois de Juillet

Date

Heure

Coef

Dim. 03

17H09

90

Lun. 04

18H02

95

Mar. 05

18H50

96

Mer. 06

19H32

94

Jeu. 21

19H01

90

Ven. 22

19H43

91

Sam. 23

20H24

90

 

Mois d'Août

Date

Heure

Coef

Mar. 02

17H43

90

Mère. 03

18H28

93

Jeu. 04

19H07

93

Ven. 05

19H42

90

Jeu. 18

18H00

93

Ven. 19

18H45

100

Sam. 20

19H29

103

Dim. 21

20H11

101

Lun. 22

20H51

94

 

Mois de Septembre

Date

Heure

Coef

Jeu. 01

18H05

92

Ven. 02

18H40

93

Sam. 03

19H13

90

Ven. 16

17H39

99

Sam. 17

18H28

108

Dim. 18

19H15

111

Lun. 19

19H56

108

Mar. 20

20H35

100

 

 

 

 

 

Le Mascaret , Comment et quand peut-on le voir ?


1
) Rechercher sur les annuaires de marées les dates des marées de vives-eaux dont le coefficient dépasse 100 (le mascaret peut exister également à des coefficients aussi petits que 80).

  http://marine.meteoconsult.fr/meteo-marine/bordeaux/horaires_maree_bordeaux_point__1045_0.php

2) Choisir les périodes d'étiage, c'est-à-dire de faible niveau d'eau soit d'avril à novembre avec un optimum en août-septembre.

3) Aller à Podensac : 2 h après la basse mer (BM) à Bordeaux.

 

Extrait du livre "Mascaret, l'onde lunaire" par Antony Colas :

PODENSAC - Difficile voire dangereux dans l'eau, spectaculaire depuis le bord !

Podensac est probablement la zone la plus convoitée de la Garonne, malgré sa difficulté d'accès. La distance entre deux crêtes (longueur d'onde) est maximale : 10 à 12 mètres !

Largeur : 180m

Passage : + 2 h (Bordeaux)

S'il devait y avoir un équivalent de St-Pardon sur la Garonne, ce serait sans nul doute Podensac pour sa longue déferlante le long de l'ancienne gravière, si ce n'est qu'ici le village se situe en aval de ce déferlement et non pas en amont. Ce qui ne permet pas bien sûr de voir la "guirlande humaine" depuis le port. En revanche, le Pont de Béguey - Podensac, qui date des années 80, offre un excellent promontoire pour voir, avec un peu de hauteur, la marée humaine venir jouer des coudes jusqu'à cette grève émergée, où se font rouler les glisseurs imprudents et qui réduit l'espace de glisse, un par un, jusqu'au dernier le plus souvent un kayak !

Avant cela, certains chevauchent l'onde pendant plus de 2 kilomètres, principalement sur la rive gauche. Compte tenu de l'étroitesse et du profil du lit de la rivière, la vague y est ici plus pêchue qu'à St -Pardon, voire plus violente débutants d'abstenir ! La crème de vase s'empile souvent en de larges épaisseurs où l'on s'enfonce parfois jusqu'au dessus du genou. Et il n'y a pas de jet d'eau pour se décrotter avant de reprendre le volant, mieux vaut prévoir un bidon d'eau pour se rincer.