ACTUALITÉS
Lundi 07 Mars 2016
CÉRÉMONIE DE POSE DE LA PREMIÈRE PIERRE DE L'HÔPITAL DE JOUR

Ce 4 mars avait lieu la cérémonie de pose de la première pierre de l'Hôpital de Jour situé au sein du quartier de la Gâtine. L'ancien Hôpital est situé rue du maréchal Leclerc de Hautecloque. Il s'agit d'un bâtiment vétuste implanté sur deux niveaux.

L'Hôpital de Jour est une structure qui accueille tous les jours des patients adolescents psychotiques. Une équipe médicale accompagne ces jeunes personnes dans différentes activités éducatives, motrices, plastiques à l'intérieur de la structure et dans les espaces autour du bâtiment (jardins, potager, terrain de sport et préaux).

Cette cérémonie s'est déroulée en présence de Raphaël Bouchard, directeur ; Hervé de Gabory, président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier ; Dr Frédéric Caïd, chef du pôle psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ; Bernard Mateille, maire de Podensac ; Hervé Gillé, conseiller départemental ; Martine Faure, députée de la 12ème circonscription de Gironde ; le Dr Danielle Siorac-Lalanne, responsable du secteur.

De g. à d. > Raphaël Bouchard, directeur ; Hervé de Gabory, président du Conseil de Surveillance du Centre Hospitalier ; Martine Faure, députée de la 12ème circonscription de Gironde ; Bernard Mateille, maire de Podensac ; et Hervé Gillé, conseiller départemental.

L'enjeu de ce nouvel hôpital est de proposer un équipement de plain-pied, compact et préservant le maximum d'espace de jardins au profit des jeunes patients, pour qu'ils puissent jouer et découvrir leur environnement. L'implantation cherche à restituer les qualités du site, une qualité de vie et de voisinage tout en proposant des accès automobiles ou piétons et des pratiques extérieures multiples.

Le maire Bernard Mateille a d'ailleurs salué ce "magnifique chantier. J'y vois là un partenariat qui se scelle entre Cadillac, et plus particulièrement le Centre Hospitalier, avec cet hôpital de jour mais également le centre de soins pour lequel nous avons ensemble un énorme projet à hauteur de 23 millions et qui va faire de Podensac et Cadillac un des hauts lieux de l'offre sanitaire en sud gironde."

 



Le Dr Danielle Siorac-Lalanne a fait lecture du parchemin qui a été scellé dans le parpaing, un extrait d'un poème de René Char : "Les mots qui vont surgir savent de nous ce que nous ignorons d'eux. Un moment nous serons l'équipage de cette flotte composée d'unités rétives, et le temps d'un grain, son amiral. Puis le large la reprendra, nous laissant à nos torrents limoneux et à nos barbelés givrés."

  

  

 

L'hôpital de jour a une capacité d'une quinzaine de places, destinées à de jeunes patients de 10 à 16 ans.

Il répond à plusieurs missions :

- Sanitaire et thérapeutique en un lieu adapté au rythme de vie des adolescents, inséré dans leur milieu habituel, et animé par une équipe pluridisciplinaire (infirmiers, éducateurs, psychologue, psychomotricien, aide soignant, agent de service hospitalier, cadre de santé, médecin psychiatre).
- Pédagogique, avec une école, à mi-temps: le projet pédagogique, coordonné au soin, est conduit par un enseignant spécialisé de l'Éducation Nationale.
- De socialisation et d'autonomisation, avec projet éducatif et culturel, et contact permanent avec les activités sociales, sportives, et artistiques de la cité.

Les indications d'hospitalisation de jour sont médicales. Les patients qui sont adressés par des médecins des CMPEA et des Hôpitaux de Jour pour enfants, ou des Établissements Médico-sociaux souffrent  de troubles psychotiques déclarés dès l'enfance, et évoluant à l'adolescence. Ces troubles entravent sévèrement le développement, la construction subjective de la personne, et la relation avec autrui.

 

L'ouverture de la nouvelle structure est prévue à l'automne 2016.   Le bâtiment mesurera 517 m2. Il comprendra 3 zones : les espaces thérapeutiques, l'espace de restauration, et l'espace administratif. Son coût actuel est estimé à 1M 450 000 €.